Original Poulette! - blog



Débuter en couture - #3 A savoir sur les tissus
07 avril 2017

Endroit/envers

Le tissu comporte un côté que l’on appelle endroit : c’est celui qui sera visible, le « dessus » du tissu.
envers du tissu est la face qui ne sera pas visible (intérieur d’un sac ou d’un vêtement par exemple).
On rencontrera souvent dans les tutoriels ou explications, l’expression « endroit contre endroit ». Cela signifie qu’il faut placer 2 pièces du tissu faces extérieures l’une contre l’autre.

Le droit-fil

Chaque tissu comporte également un « sens ». Il est important de tenir compte de ce sens lorsque l’on coupe son tissu, en particulier pour la réalisation de vêtements. Si l’on tire doucement sur le tissu, on s’aperçoit qu’il est (très) légèrement extensible. Dans l’autre sens, le tissu ne « bouge » pas du tout : c'est le droit-fil.
  • Le droit-fil est généralement parallèle à la lisière (bord) du tissu.
  • Pour savoir comment placer une pièce de patron sur le tissu, il faut tenir compte du symbole en forme de double flèche, qui correspond au droit-fil

Préparer le tissu

Vous venez d’acheter votre tissu, et vous n’avez qu’une hâte : couper et coudre !
Un peu de patience : pour être sûr(e) que la réalisation ne se déformera pas après lavage (vêtement rétréci, tissu déteint...), il est préférable de :
  • Laver le tissu, tel que l’on a prévu de le laver par la suite (machine ou à la main)
  • Repasser avant de couper (les plis peuvent fausser le découpage des pièces)

Quels tissus quand on débute ?

Certains tissus sont plus faciles à coudre que d’autres au début : les tissus qui ont une certaine tenue et une certaine épaisseur. Laissez pour plus tard les tissus trop fins (type voile, mousseline) et ceux qui glissent (satin, soie…).
Les tissus que je trouve « faciles » : la popeline de coton, la gabardine, le wax, le batik, le satin de coton…


Débuter en couture - #2 Le matériel de base
15 mars 2017

En plus de la Machine A Coudre et du fil, de quoi a-t-on besoin ?...

Quelques outils sont indispensables :
  • Des épingles
  • De bons ciseaux de couturière (que l’on utilisera uniquement pour couper du tissu)
  • Une craie de tailleur : pour placer des repères sur le tissu
  • Une règle (50 cm idéalement)
  • Un crayon et une gomme
  • Une calculatrice
  • Un découd-vite (hééé oui, il sera parfois nécessaire de défaire pour bien refaire... la couture nous apprend la patience ! :) )

  • Par la suite, on pourra avoir recours à un retourne-biais, un pied spécial fermeture éclair, un perroquet… et autres accessoires exotiques, mais ce sera pour plus tard !


Débuter en couture - #1 La machine à coudre
07 mars 2017

Faisons connaissance

Un double cordon se branche sur le côté (droit la plupart du temps). Il permet l’alimentation électrique de la machine, il comporte aussi le lien avec la pédale.
De ce même côté de la MAC, est placé en général le bouton d’allumage (on/off).
Sur le haut, à droite, se trouve une tige (parfois 2), qui sert de support à la bobine de fil. Il y a, à partir de là, un schéma qui montre comment enfiler la machine, c’est-à-dire par quel endroit doit passer le fil depuis la bobine, jusqu’à l’aiguille.
Pour coudre, il vous faut : en haut le fil de la bobine, et en bas le fil de la canette. (La « canette » ? c’est déjà l’heure de la pause ?) La canette est une toute petite bobine en plastique (ou en métal parfois) sur lequel on va enrouler du fil (de la même couleur que la bobine du haut). On parle plutôt de remplir la canette, et cela se fait à l’aide de la machine.
-> Attention, il existe différents types de canette, spécifiques aux machines/aux marques de machines.
-> Vous trouverez ces petites bobines chez le vendeur de machines, mais aussi en mercerie.
-> L’idéal est d’en avoir quelques-unes pour les différentes couleurs de fil que vous utilisez.

Les points de base

Chaque MAC propose différents types de point, plus ou moins fantaisistes, plus ou moins… utiles ;)
En réalité, on n’utilise la plupart du temps que 2 points de base !
  • Le point droit, représenté ainsi : -------- qui permet d’assembler des pièces
  • Le point zigzag que l’on utilise pour surfiler les bords du tissu. Cela permet d’éviter que les bords ne s’effilochent. (on peut aussi surjeter, mais pour cela il faut… une surjeteuse !)